logomaison_neuvillebandeaubandeau

Fondation de Neuville

 

Le 350e anniversaire de la fondation de Neuville en 2017

 

Par Rémi Morissette

Le seigneur Jean Bourdon accorde des terres pour la première fois à plus de cinquante censitaires qui viendront à Neuville, alors appelée Dombourg, pour faire fructifier leur terre. Exactement c’est le 20 mars 1667 que tout se passe. Immédiatement après la venue du régiment de Carignan-Salières qui a pacifié la Nouvelle-France. Puis la venue des Filles du Roy contribue à l’augmentation de la population par leur mariage avec des habitants de Dombourg, aidées à cette fin par Anne Gagné, épouse du seigneur Jean Bourdon. Avant 1667, c’est vrai qu’il y eut quelques habitants, mais sans de véritables tenures de feu ni lieu. Ils sont Jacques Achon et Guillaume Guillouson notamment. Ce dernier a vendu sa terre de 2 arpents par 40 de profondeur à Antoine Deserre en 1668 avec une petite maison et une grange pour le montant de 200 livres. Mais bon, une véritable population s’est établie à compter du jour où Jean Bourdon accorda les concessions décrites plus haut. Qui sont ces gens qui sont venus à Neuville (Dombourg ou Pointe-aux-Trembles de Québec) comme pionniers pour défricher des terres? Les véritables fondateurs de Neuville authentiques les voici. Aujourd’hui quelques-uns seulement ont réussi à conserver à Neuville leur descendance qui est encore présente:

liste des colons

Il est intéressant de remarquer qu’au moins encore une quinzaine de noms de famille se retrouvent aujourd’hui sur notre beau territoire de Neuville. Voyez les noms en caractères gras. (Nous n’avons pas vérifié cependant toutes les descendances.)

© Soc. d'histoire de Neuville Webmestre Conceptrice Plan du site